toi

Je pleure de te lire….

Je pleure de te lire….

C’est vrai que c’est difficile de se parler… trop de monde… et peut-être trop de non dit entre nous sauf que je sais que quelque chose nous lie et que l’on se respecte. Lorsque nous vivions à proximité… ce temps me parait déjà tellement loin… quand nous portions nos enfants dans nos ventres, c’était un temps de bonheur même avec nos petits tracas du quotidien.

J’ai été effondrée de voir que Dalaag ne grandissait pas comme nos autres enfants, je ne pouvais pas me résoudre à accepter que ça pouvait arriver et surtout à toi mon amie proche, je trouvais tellement injuste, tellement dure et j’avais peur aussi… du coup tout le reste, mes problèmes conjugaux me paraissaient tellement dérisoire…. Cette période c’était une bombe et je ne pouvais rien y faire…

MLH

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s