Histoire de G

Entrée au CP

5 Septembre, ta rentrée au CP, je t’accompagne bien plus stressé que toi, on arrive dans la cour, il y a déjà des dizaines de parents, des enfants jouent… C’est ta nouvelle école, une toute petite école qui semble hors du temps, depuis les années trente…

Je décide de faire la queue, on va s’asseoir sur un banc, on discute tous les deux, tu me parles de James Bond… C’est ta façon de te sentir fort. tu n’es plus un petit garçon qui affronte sa première journée d’école mais un super-héros capable de défier les plus terribles des méchants.

Je me suis trompé de queue, les CP sont en classe depuis longtemps, une maman nous accompagne, quelques mots avec la maîtresse, les élèves sont assis, sages, ils se connaissent depuis la maternelle…

On se fait un « Check », tu tapes dans ma main, puis poings contre poings, ensuite tu me fais un sourire qui dit : – « n’ais pas peur ». La porte se referme, et je reste con, vide, une boule d’angoisse dans la gorge. Je vais prendre mon premier café du matin sur l’esplanade, de notre nouvelle vie en ville, qui commence aujourd’hui. Je pleure en marchant, englué dans mes propres souvenirs de ma première rentrée des classes, dans notre avant, de ne plus être quatre… De ne pas pouvoir partager ce moment… Alors je lance une bouteille à la lune avec ces mots que tu liras un jour….

Publicités

2 réflexions sur “Entrée au CP

  1. lundi, à 16:00 par ER : ta lettre me touche beaucoup également. Je vous imagine bien. Et cette rentrée, ce moment toujours un peu douloureux. Rituel de séparation et de réunion à la fois. Pleins de bonnes pensées qui vous accompagnes.

    lundi, à 16:14 par VFR : On pense de tout cœur a vous, les cousins font leur premiers pas dans une nouvelle école, Dalaad et 1ena ! Des bisous a vous 3 et a très vite !!

  2. Qui de vous deux, va en CP, va pleurer, va lever la tête à l’appel de son nom si bien choisit, va marcher chancelant d’émotions, prendre la main, se partager l’amour, se souvenir des beaux moments, du quotidien coloré de l’avant, Dalaad prouve depuis longtemps qu’il a bien l’intention de vivre. Il est un soleil, un ouragan, une cascade de force et de joie, il est avec toi, pour lui, pour elle, c’est toi le super héros! (Il va être bien dans cette petite école…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s