toi

A timeless place

The window looked out onto a pattern never-ending

a flower and trees and little pathways far descending

to the garden far below us, the pavilions in the sunlight

where the peacocks proudly grace the scene

la fenêtre donnait sur un paysage sans limite

une fleur et des arbres et des petits sentiers en descente

dans le jardin bien en dessous de nous, les petites maison sous le soleil

où les fiers paons prêtent leur grâce à la scène

the vision a timeless place another way of living

you moved in so close i really thought that you were giving

i allowed myself a moment to believe that you could leave me

to reflect upon what might have been.

la vision d’un lieu intemporel d’une autre manière de vivre

tu étais si près J’ai vraiment cru que tu te donnais

Je me suis permis un moment de croire que tu pouvais me quitter

pour être en accord avec  ce qui aurait pu être.

the summer sky I saw reflected in the colour of your eyes

but somehow I could never peel away the layers of disguise

i’m drowning now i’m slowly sinking in a sea of blue and green

where what you are is never seen, how can anybody know you

le ciel d’été, je l’ai vu se refléter dans la couleur de tes yeux

mais de toute façon je n’ai jamais pu enlevé tous tes multiples déguisements

Je me noie maintenant je m’enfonce lentement dans une mer de bleu et de vert

où ce que tu es n’est jamais visible, personne ne sauras jamais qui tu es

I still hear the ringing of the church bells in the morning

the peacocks still calling out their sad and bitter warning

beauty is only an illusion here your true is an intrusion

a mirage is all it’s ever been

J’entends toujours les cloches de l’église du matin

les paons crient encore leur avertissement tristes et amers

la beauté n’est qu’une illusion ici ou ta vérité serait une intrusion

un mirage est tout ce que cela fût

the summer sky I saw reflected in the colour of your eyes

but somehow I could never peel away the layers of disguise

i’m drowning now i’m slowly sinking in a sea of blue and green

where what you are is never seen, how can anybody know you

le ciel d’été, je l’ai vu se refléter dans la couleur de tes yeux

mais de toute façon je n’ai jamais pu enlevé tous tes multiples déguisements

Je me noie maintenant je m’enfonce lentement dans une mer de bleu et de vert

où ce que tu es n’est jamais visible, personne ne sauras jamais qui tu es

I still hear the ringing of the church bells in the morning

the peacocks still calling out their sad and bitter warning

take a final look around

you hold the memory forever

find a quiet place inside where you can listen to the things your heart is saying

beauty’s only an illusion here your true is an intrusion

a mirage is all it’s ever been

J’entends toujours les cloches de l’église du matin

les paons crient encore leur avertissement tristes et amers

    pose un un dernier regard autour de toi

    et garde le en mémoire pour toujours

    trouve un endroit tranquille en toi où tu pourra entendre ce que te dis ton coeur

la beauté n’est qu’une illusion ici, ta vérité est une intrusion

un mirage est tout ce que cela fût

A TIMELESS PLACE (The Peacocks)

(Norma Winstone / Jimmy Rowles)

Parfois des textes semble avoir étés écrits pour vous…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s