toi

irréparable

905 jours plus tard,

J’ai fais une psychanalyse : J’ai été me vider de ma substance, allongé dans mes mots, pour 40 € par séance. Programme plus blanc que blanc, lessivage à 8000 tours minutes… Expiation de la merde qui pollue mes neurones… C’est pas cher payé, j’ai des mots très noirs, très salissants, collants. Ces séances me faisaient du bien, j’en repartais léger, tout neuf… Propret, mais vide. Vide de ma réalité, transparent (1).

(1) L’Arrache-cœur, de Boris Vian fait une analogie sur la psychanalyse et la per

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s