toi

Les deux Enfants

L’Enfant ne se lève plus depuis cinq ans, il est long, ses membres fins, son ventre où l’on remarque un pansement qui cache le trou pour le nourrir, sa peau très blanche. L’Enfant ne parle plus, ses yeux grands ouverts, ses cheveux bruns bouclés, il est beau, il est là. Il n’est pas là, il ne vit pas. Il ne voit pas, n’entend pas, il respire. Difficilement, très difficilement, parfois la machine l’aide à prendre de l’air…

Puis un jour, il est derrière la vitre d’un service de réanimation, c’est la dernière fois que je l’ai vue, pas loin, un autre enfant, blond, lui aussi en réa, un enfant qui va vivre, qui doit vivre. Service de réanimation, ce jour-là deux petits qui s’accrochent à la vie.

L’un est décédé quelques mois après, au mois de mai, le jour ou l’autre a fêté ses quatre ans.

Une maman a perdu son fils de dix ans aux cheveux bruns bouclés, le petit enfant blond est vivant, il a perdu sa maman.

La vie nous crie de vivre comme son dernier jour, d’apprécier la pluie, le vent, d’écouter les hommes, de partager la tristesse ou la liesse, on ne s’arrête pas toujours sur l’essentiel, on a pas le temps… pas le temps…

MLH

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s