toi

Derviche de toi

Elle est encore trop effrayée par le silence, elle l’appréhende… Il porte trop d’échos, d’absence, de ce vide intense qui ne s’estompe pas. Alors elle court, elle rit, elle danse…

to the moon

Elle se fuit, pour t’oublier, oublier cette absence, dans le tumulte des autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s