toi

Carapace

Quand tu aimeras le froid, le vent glacé
Et que tes mots auront leur propre sens
Quand tu affronteras tes souffrances,
Pour toucher à l’éternité
 
Et que ton sourire amer
Sur les temps passés
Te laisse vivante du fond de ta chair
Ne rien renier, sans renoncer à danser
 
Alors je t’emmènerai hurler
Et tu oseras te retrouver
Exploser de vie, sans retenue
Que de n’être que toi, enfin nue
 
Alors je saurai te laisser partir
Courir à tes avenirs
Sans compter, démesurée
À toi, ma fille de vivre tes étés.

to the moon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s