Non classé

Rappelle-toi des tempêtes

Bleu le ciel; 

Vide, sans dessin; 

Bleue la mer; 

Immobile, sans écume 

Bleue l’absence; 

Comme un silence

Bleu linceul, bleu seul; 

Ferme les yeux; 

Rappelle-toi des tempêtes 

Les volcans des jours intenses 

Nos mauvais sangs 

Nos éclairs, nos violences

Rouges folies, danses noires; 

Étreintes de chaires; 

Rouge à tes lèvres oubliées

Aux cris offerts à la nuit

Nuits blanches, et noires

Les touches de notre mélodie. 

Bleu, vide, néant, rien n’est bleu; 

Bleu,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s