Non classé

Pandora

Tu es incarnée en ces traits d’encres et de blancs qui dansent ta lumière, bien avant que le chaos ne vienne t’emporter.

Le paradis est une BD, je peux revenir sans me lasser sur la planche où je t’ai embrassée. Échapper aux secondes, qui découpent nos vies en pages à tourner, et savoir revenir à hier, sans y ajouter l’amertume du temps passé, retrouver la joie de te prendre dans mes bras, revivre cet instant, sentir mon sang s’affoler, ces picotements sur ma peau, ma gorge se nouer, mon ventre se durcir, voir le monde pour la première fois, être ému, comme si tout ce qui a existé n’avait eu de sens que ce moment là…

Je saute à cloche-pieds, de case en case, relire nos bulles, te déchiffrer trait pour trait, sur ma vie marelle, pour aller au ciel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s